Ventouses :

On applique des cloches de verre sur certaines parties du corps. Les ventouses aident la circulation du Qi et du Sang en cas de douleurs ou évacuent Vent et Froid, comme en cas de rhumes ou de fièvres.

Avant de placer la ventouse sur la région à traiter, on place à l’intérieur une boule de coton trempée dans l’alcool (ou similaire) qu’on laisse quelques instants avant de la retirer. Le vide produit permet à la ventouse de rester collée sur la peau quelques minutes. La pression exercée par le vide peut quelquefois laisser des ecchymoses superficielles ; elles ne durent que quelques jours et sont sans conséquence bien qu’apparentes (les ecchymoses sont indolores).

cliquez image droite pour plus d'informations

Massages An Mo/Tui Na :

Les massages An-Mo/Tui-Na est un massage de médecine traditionnelle chinoise. Il est très différent du massage pratiqué en Occident. Ce genre de contact représente la plus ancienne méthode de guérison et peut être pratiqué par tous. Dans le massage chinois, le Qi circule sans encombre dans le corps, le renforçant là où il fait défaut et le dispersant là où il est bloqué. Très similaire à l’acupuncture dans son application et ses utilisations, il remplace les aiguilles par la pression des doigts pour arriver au résultat désiré.
An Mo est un massage à visée relaxante, qui permet d’évacuer les tensions de la vie moderne, d’améliorer l’état de santé, de renforcer l’immunité. La maladie a ainsi moins de chance de se développer. An-Mo est aussi efficace pour soigner les petits maux quotidiens. De plus, les enfants réagissent bien à ce massage et l’apprécients. En Chine, on masse les enfants très jeunes.
Tui Na,  en revanche, se réfère exclusivement au massage thérapeutique clinique professionnel, pratiqué par les médecins chinois dans les hôpitaux de médecine traditionnelle chinoise, dans des cabinets ou des centres médicaux. Certaines des techniques de Tui Na sont particulièrement difficiles et nécessitent un apprentissage de plusieurs années. De plus, le Tui Na n’est pratiqué qu’en fonction d’un diagnostic officiel de médecine traditionnelle et il exige donc de la part du thérapeute une profonde connaissance de la théorie médicale, indissociable de Tui Na.

Dans son usage quotidien, les massages An Mo/Tui Na sont employés pour fortifier le Qi et le Sang et pour favoriser leur circulation harmonieuse dans le corps. En Chine, on pratique régulièrement le massage pour se maintenir en bonne santé et pour soigner des symptômes mineurs.
swissinomedpayerne

Accueil   Cabinet   MTC   Thérapie   Traitements    FAQ   Contactez-nous

Tél. 026 301 18 99      Rue de la Lécheretta 18, 1630 Bulle      15.02.2015 Copyright
Tél. 026 660 67 47      Prom. de la Maladaire 16, 1530 Payerne    info@swissinomed.ch

Click ici
Click ici
Click ici
Click ici

L’Acupuncture :
      
L’acupuncture utilise 361 points. Symboliquement il existe 365 points d’acupuncture. Ce nombre met en parallèle les 365 articulations des souffles dans le corps humain avec les 365 jours de l’année solaire astronomique. De la même manière, il y a douze méridiens principaux à l’image des douze mois de l’année. Arithmétiquement, le nombre de ponts décrits a varié au cours du temps. Actuellement, un consensus est établi sur 361 points d’acupuncture, précisément repérés et nommés.

On utilise en acupuncture de fines aiguilles stériles (jetables de préférence, ce qui exclut tout risque de contamination)pour percer la peau sur des points spécifiques.  A chaque point correspond un méridien de circulation du Qi (énergie) dans le corps. L’aiguille détourne le courant d’énergie en ce point précis, dans le méridien, ainsi que dans l’organe auquel il est relié. C’est de cette manière que l’acupuncture harmonise et renforce le Qi dans les organes internes, éliminant par là même les symptômes et le mal. Elle est très fréquemment indiquée pour les maladies chroniques. Son efficacité est en effet alors indiscutable. Elle traite des patients dans leur unicité et non des affections, selon l’approche holistique.

L’acupuncture est un traitement plus radical utilisé en dernier recours.  Elle doit toujours être pratiquée par un spécialiste qualifié ; il ne s’agit en aucun cas d’un traitement que l’on fait soi-même.

Thérapie chaleur :

Le thérapeute utilise une lampe chauffante, sous forme de plaque composée de plus que 30 minéraux, pour diffuser la chaleur au-dessus les points de l’acupuncture. Ceci favorise la circulation sanguine, débloque les énergies, réduit les douleurs et renforce le système immunitaire.

Auriculothérapie :

L’auriculothérapie est une thérapie qui utilise les graines de vaccaire collées sur les points de méridiens situés sur les oreilles, au moyen de patchs. Elle permet de stimuler, par pression, ces points qui sont en relation avec les organes. La stimulation de ces points a un effet de prévention,  en renforçant le système immunitaire. Elle agit également sur les troubles endocriniens. Elle est recommandée pour les enfants et les femmes.

Electrothérapie :

Le thérapeute pratique avec un appareil spécial qui transmet des courants électriques par les aiguilles. Il s’agit d’une stimulation plus forte sur des points méridiens. L’électrothérapie permet de réduire la douleur et de soigner les maladies rhumatologiques. Elle est spécialement recommandée en cas de  maladies aigues et en paraplégie.

Moxibustion :

La moxibustion, qui consiste à brûler des moxas (une plante séchée, l’armoise), est un bon exemple de traitement de réchauffement. Le moxa est doté de propriétés réchauffantes et énergisantes et il est utilisé sur des points spécifiques pour accroître l’énergie et soulager la douleur.

La moxibustion peut se pratiquer de diverses manières. Brûler un moxa sur une aiguille dirige l’énergie réchauffante  directement dans le point. Un bâton de moxa produit de la chaleur au-dessus du point traité. Une boîte de moxa répand la chaleur sur une plus grande surface et se révèle utile en cas de mal au dos et de règles douloureuses.